Capture d’écran 2018-01-22 à 19

On apprendra grâce à l'excellent article de Madame Orr l'étonnante aventure de cette jeune anglaise qui fut propulsée presque à son corps défendant dans ce monde étrange des "Freaks" de Laurel Canyon dans le Los Angeles late 60's...

Le livre de Pauline Butcher témoigne d'une période de la scène musicale californienne dans l'éclosion du "Flower Power" dont l'épicentre situé à San Francisco connu des variantes moins lénifiantes à Los Angeles.

P. Butcher donne un regard divergeant parmi les publications inombrables des groupies 70's concernant les idoles de la rock culture américaine. Zappa, personnalité hors du commun, ainsi que la vie communautaire de la Log Cabin de Laurel Canyon y sont décrite par une jeune fille extérieure au milieu lequel, générant ses dévots et thuriféraires, a largement relaté ses promiscuités avec des célébrités et cela malheureusement, le plus souvent sur le mode hagiographique ou celui du ressentiment vindicatif. Ce qui n'est pas le cas ici.

 

 

Frank Zappa, his groupies and me

Deborah Orr ne single incident serves as a perfect illustration of just what an extraordinarily unusual and charismatic person the US musician Frank Zappa, who died in 1993, must have been.

https://www.theguardian.com



 

Capture d’écran 2018-01-22 à 18

 

 Visionnez l'interview de l'intéréssé ...interéssante ....

"Freak Out! My Life with Frank Zappa" Interview with author Pauline Butcher