0124_canal_suez

 

Port Saïd et Port Fouad se regardent et lancent leurs bras dans la mer, l’eau s’écoule de lac en lac jusqu’au petit port de départ du Hadj, Suez.


La beauté des villes ne tient pas au hasard mais à la volonté des Hommes. Villes oeuvres d’arts, ville pour signer la place de l’homme dans son monde et sa représentation. Place de l’homme donné par l’homme batisseur de civilisation.

Franchir les montagnes, relier les fleuves et les mers ont été depuis longtemps un rêve poursuivi et concrétisé au prix d’efforts gigantesques.
Le lien entre la Méditerrannée et la Mer Rouge fut établit par Darius 1er, Roi Perse de l’Egypte (-500) qui termina les travaux du fameux canal des Pharaons commencé par Sésostris III  ( - 1878 -1842) .
Canal reliant Bubastis sur le Nil au lac Amer à travers le Wadi Tumilat puis au sud du lac par un petit canal vers la Mer Rouge.

map_port_said

 

map



La nécessité d’une voie maritime à travers le Sinaï est une constante dans l’organisation du commerce. La puissance Vénitienne du XVI eme siècle entreprit des démarches qui n’aboutirent pas .
Le Saint Simonisme pu reprendre avec foi et rigueur les études préalable à ce projet. La science topographique française donnait son aval .

La liaison sans écluses était possible le rêve pouvait avec la technique, l’organisation, la volonté voir le jour.

port said 1922


Port Saïd est sorti de terre et de l’eau le 25 avril 1859, après la signature du traité entre le vice Roi Saïd et Ferdinand de Lesseps .
 C’est sur «l’ilot» que s’érigera sa statue de bronze. "L’Ilot" est le premier point d’ancrage constitué par un rocher affleurant à une centaine de mètres du rivage dans cet océan de sable et d’eau que constituait les rives du lac Manzala.
Du ponton de bois construit sur ce rocher, les bateaux débarquent cent cinquante pionniers.

L’immense machine se met en place, le canal s’ouvre et la ville nait.

La première ville est un village de tentes, puis de cabanes puis de maison en bois. Cent cinquante personnes la première année puis deux milles l’année suivante, dix mille en très peu de temps. L’ingénierie gigantesque du chantier ne pouvait se satisfaire de l’anarchie des berges.
Les bassins de l’arsenal et du commerce creusés, les usines de forges et scieries mécaniques installées .

L’arrivée de la main d’oeuvre égyptienne et des employés, ingénieurs de la nouvelle compagnie du Canal ne pouvait laisser la ville arabe ( al-Arab ) et la ville européenne ( al-Charq) sans urbanisme.

Port_Said_1930s_01

Le phare Coignet .


Réglementation des largeurs des rues, des boulevards et tracé des perspectives pour une ville nouvelle.
Voilà dans un esprit organisé, dans la volonté de donner une image cohérente d’elle même, retranscrit les fondements d’une entreprise qui excede sa finalité mercantile par son esprit élévé de batisseur de civilisation.
La beauté des architectures, la profusions des éléments décoratifs, la création de jardins, l’ordonnance des perspectives fut décidés et pensés pour faire de Port Saïd, ville portuaire et internationale une conquête moderne non seulement sur les eaux du Lac mais aussi surtout sur la modernité.
La Compagnie du Canal réglemente et organise, elle définit dès 1865 les types de logements pour les employés, pour les ouvriers, définit les matériaux de constructions et les impératifs des façades.

La largeur des rues sera de quinze mètres, les boulevards de trente.

Les rues ensèrent quatre blocs de constructions séparés par des ruelles de trois mètres quatre vingt dix de large.

 

1
Les rues sont en alternances d’arcades en maconneries pour circuler à l’ombre et d’avant corps de terrasses sur piles de bois avec une grande hauteur pour loger les commerces.  Les axes perpendiculaires et les orientations sont élaborés en fonction du tracé du canal. Les villes européennes et arabes sont organisées de même manière avec des différences notables dû aux modes de vies respectifs.

 

1 3

La profusion de bois de construction n'est que le pendant du manque de pierre taillées.
La rareté des carrières de pierres comme le côut des importations obligèrent les ingénieurs et architectes à utiliser les nouveau matériaux comme le «béton Coignet» . Cette nouvelle technique de béton aggloméré avec renfort de chaines est utilisé pour la première fois en 1869 pour la construction du phare.


Les maisons et bureaux de la Compagnie ainsi que le phare construit par François Coignet, copie conforme de celui de l’ile de Ré prouvent que le béton armé bien employé se soumet aux règles de l’esthétisme avec aisance.

por said


La ville compte en 1885 outre ses ateliers, ses batiments administratifs, de nombreux immeubles avec magasins, des lieux de cultes; La cathédrale et  plusieurs églises catholique et orthodoxe, une synagogue, une grande mosquée construite par la Compagnie du Canal. Une douane, deux hopitaux, un européen l’autre arabe, des écoles, un théatre, des bains publics et des marchés  et aussi bien sur, des banques étrangères, des hôtels de voyageurs et une douzaine de consulats.
Cette ville cosmopolite, multiethnique avec ses populations d’Europe, d’Asie et du Moyen Orient et leurs religions respectives :  juifs ashkénazes et sépharades, musulmans, chrétiens catholiques, orthodoxes, protestants aurait pu donner aux différents quartier l'aspect d'un  un caravansérail babelien.
Mais la remarquable homogénéité de la ville lui confère pourtant une beauté hors norme.

C’est en élaborant une ordonnance en ce grand triangle entre mer, canal et désert, que la ville s’harmonise et devient un répertoir d’architecture début de siècle, Art Déco, Art nouveau  avec ses particularités comme les  nombreuses rues à arcades et les façades d’immeubles à balcons terrasses de bois sur colonnettes.

tumblr_mm8fk4EUjp1qbugpco1_500


Les balcons commencent très haut au dessus du trottoir, les soubassements sont surélevés car le lac Manzala à sa période de crue. Les grandes doubles façades de bois habillent et décorent les immeubles. Les gardes corps en bois découpés ou en fonte moulée ainsi que les aisseliers, c’est à dire les écoinsons des collonettes reliant les étages sont une infinie déclinaison de motifs allant des frises de lambrequins sous les chenaux du répertoir balnéaire Normand aux fantaisies Mamelouk et Ottomanes.

1 36   


Les angles des rues s’adoucissent avec ses avant corps de bois découpés en courbes qui lissent le regard et ordonnent les lignes horizontales des façades. Les grès colorés, les briques  rouges rosées et le «terrazzo» italien, gravier agloméré et poli donnent des touches personnelles.

Ils organisent une diversité décorative dans l’uniformité conceptuelle.

1 24

Ordonnance des demi-cercles et jeux de volume novateurs

dessinant de grand palmiers de façade.

1 25


Le quartier proprement Art Deco se situe autour de la place Abbas, du jardin Férial et du Gouvernorat.  Avec des formes nouvelles et du béton peint, les architectes rivalisent d’audace et de modernité en alliant courbes et décors géométriques comme l’immeuble appelé  «Vérivo» à l’angle de la rue du 23 juillet et de la rue Al-Goumhourya ( anciennement rue de la Poste).  Il fut construit par L. Kolovitch , architecte de nationalité hongroise.

1 91 13

 Immeuble "Verivo" .  87 rue Al-Goumhouriya  . La conscience d'un patrimoine vient petit à petit ... alors que le manque d'entretien galope.

 

1 381 391 17

 


L’Eastern Exange Hotel construit par les anglais en 1884 était aussi une première architecturale car ce centre économique  devenu un hôtel fut malheureusement détruit en 1956. Appelée « la maison de fer » cette construction jouissait d'un prestige incomparable.

Avec sa physionomie d’un modernisme prophétique, la fonte moulée y remplacait avantageusement le bois et pouvait durer plusieurs siècles.

 

1 6


Les architectes de Port Saïd sont  généralement anonymes, il n’y a aucune mention inscrite sur les façades, dans les halls d'immeuble ou sur les villas.

La compagnie du Canal organisait les concessions et surveillait les impératifs d’urbanisme mais laissait entière liberté quant au choix des architectes. Ils furent vraisemblablement français lorsqu’il s’agissait de batiments de la compagnie mais certainement grecs et italiens en majorité pour les habitations de rapport comme cela c’est produit pour la ville d'Alexandrie.

1 20

La cathédrale


Seul le nom de Louis-Jean Hulot ( 1871-1959) nous est connu, il fut Architecte du gouvernement français, Prix de Rome et travailla pour la Compagnie du Canal. Il construisit la cathédrale Sainte-Marie-Reine-du-Monde et de nombreux bâtiments administratifs.

780910_orig

 

Le Shaftesbury Building pur style anglais de 1910 existe toujours grâce à ses reconversions multiples.

Il fut construit par la Foreign Bible Society.

020060

tumblr_mmd934MPBF1qbugpco1_500


Parmis les bâtiments notables qui font la physionomie de la ville, nous pouvons citer aussi le Sporting Club anglais de la place Abbas, les bureaux de la Compagnie du Canal en style colonial éclectique 1890 près de la capitainerie, le cinéma Majestic , le consulat Italien, le bâtiment des douanes de 1932  ainsi que l'extrordinaire villa Fernande d’inspiration vénitienne.

 

Capture d’écran 2013-10-18 à 18

Lesssive napolitaine sur colonnettes vénitiennes

fernande

 Villa Fernande    23 rue Abd al-Salam

 

Capture d’écran 2013-10-17 à 14

1 8


La Casa Italia de Clemente Busiri Vici architecte novateur et fascite fût construite en 1937 et  existe toujours. Elle represente un bel exemple de style Constructiviste avec salles de réceptions et grande salle de spectacle . En 1938 Mussolini vint l'inaugurer sous les applaudissements de la communauté italienne.

 

COLLECTIE_TROPENMUSEUM_Simon_Arzt_Store_Port_Said_TMnr_60056142

COLLECTIE_TROPENMUSEUM_De_winkel_van_Simon_Arzt_in_Port_Said_TMnr_10030125


 Le grand magasin de Simon Arzt fut une institution du quai de Palestine.

Fondé en 1869  par S.Arzt arrivant de New York, le "Departement Store" devint une des figures de Port Saïd de part l'ampleur des ses magasins et entrepôts qui furent agrandit et reconstruit en 1932.

Capture d’écran 2013-10-18 à 18

Publicité dans toutes les poches, Arzt était aussi fabricant de cigarettes extrêmment diffusées.

                                 Capture d’écran 2013-10-18 à 19mOEswLbf95UleI4SlDR3rsg

 

 


La Navy House au bord du bassin de l’Arsenal construite pour le Prince Hendriks des Pays Bas. Club anglais qui a gravement souffert des évènements de Suez en 1956 et fut démolie au départ des Anglais.

8997

Le Casino Palace Hotel, pure architecture 1900 construit par Silvio Simonini était un lieu splendide de part la qualité de son service et de la beauté de son emplacement.

Casino_postcardCasino Palace Hotel 1913 Port Said

Casino_Palace_Port_Said


 Jardins luxuriants à l'anglaise implantés directement sur les plages , il fût le lieu de villégiature de nombreuses personnalités.

La guerre de 1967 fit de Port Saïd une ville morte pendant cinq ans . La population quitta la ville et l'hôtel fit faillite. Le mobilier fut dispersé dans des ventes aux enchères ..Le bâtiment délabré ne fut pas sauvé et fut démoli en 1974.

Le terrain a été transformé en jardin public .


Quelques éléments de la grammaire des formes du patrimoine de Port Saïd .
La conservation est une éducation.

1 371 35

 

 Fonte moulée

1 45Les Rampes et balustres d'inspiration florale ou viticole sont pour la plus part du temps d'une grande virtuosité technique.

1 431 46

 

 

L'Aquilina Building présente une entrée toutes en rondeurs très particulière.

La French Line à quai .

 

1 41

1 40



**

327-PORT-FOUAD-Maison

 



Port Fouad

La Compagnie du Canal étendit ses activités sur la rive asiatique en 1920 .

Celle ci n’était que très peu occupée, le batiment de la quarantaine y fut installé en 1901 et personne ne songeait à aller fréquenter les malades contagieux.

La nouvelle ville de Port Fouad fut inaugurée le 21 décembre 1926.

La ville a été conçue comme un idéal de perfection, une cité radieuse réfletant l'esprit de la Compagnie du Canal.
Dessiné en quadrillage avec des percées en obliques suivant les préceptes français d’urbanisme, Port Fouad fut un projet résidentiel et  manufacturier pour loger cadres employés et ouvriers de la Compagnie selon les principes du socialisme utopique pour une entreprise alliant le capitalisme éclairé et l’humanisme chrétien.

Les ateliers généraux y sont installés , la cité modèle devient indépendante de la ville plus adminstrative de port Saïd, Port Fouad correspond a une période de maturité et d'apogée pour la Compagnie du Canal.
 Une ville modèle de jardins et villas de differents standing corespondant aux positions de chacun. Module symétrique l’architecture gemellaire très en vogue au XIXeme consite a ordonner des façades en miroir pour loger deux familles. L’apparence est plus cossu et l’architecture s’en trouve magnifiée par les  jardins privatifs et les perrons mitoyens.

1 30


Les maisons aux angles des rues sont réservés aux contremaitres, La cité ouvrière modèle à l’ordonnance des hiérarchies de la Compagnie: Maisons des cadres, maisons des ingénieurs, maisons des administrateurs.
Les constructions reprennent dans un premier temps les caractéristiques du pavillon de pierres meulières de la banlieue parisienne mais ici le grès et le bois prennent plus d’ampleur puis vint les matériaux composites comme les briques de ciment plus léger avec toujours de grands balcons de bois. Les rues sont arborées et les contre-allées séparent deux par deux les lotissements élaborés dans un souci de confort et de qualité d’existence.

1 31 Villas d'employés

1 32

Maison de Cadre supérieur.

1 33

"Port Fouad, lieu du travail manuel, est pensée comme un espace d'épanouissement du personnel, avec une prise en charge totale de ce dernier à travers les logements, les loisirs, l'éducation et avec l'introduction de tous les avantages des sciences et du progrès"

in" La Compagnie du canal de Suez" C.Piquet PUPS 2008.

La physionomie de la cité idéale de la Compagnie sera transformée a jamais par les évenements de Suez en 1956 .

44-3cf1b7a

Le REP Français pendant les événements.

La ville devient égyptienne, une grande mosquée cathédrale ainsi qu'un port industriel lui enlève jusqu'au souvenir de l'esprit ayant présidé à sa construction pour ses habitants et voyageurs de passage.

industrial-port-fouad

Vision enchanteresse du Canal . A gauche la mosqué de Port Fouad à droite le batiment de la Compagnie.

 

**

 

 

Première impression de Port Saïd en 1930 :

Lettre de François Begouën Demeaux,  mon grand père.

 
Capture d’écran 2013-10-18 à 10

 

"Le long des quais de la vieille ville : de grandes rues avec des quantités de bazars orientaux & des changeurs d’argent; on y entend toutes les langues, mais le Français y est roi & l’on peut se faire cirer ses souliers tous les 10 mètres car on est arrêté par de ravissants gosses arabes en jolie robes de couleurs vive s et la tête bien enturbannée qui ne veulent pas vous lâcher & vous font toutes sortes de propositions dans 3 ou ‘ langues! ...

Il y a de grands hôtels & grands cafés le tout assez bruyant. Au delà de ce quartier: le quartier arabe très long et qui s’etand indéfiniment: maisons d ‘ étages ou masures grillagées, des seigneurs en robes de soie éclatantes et de pauvre bourgres en pauvres robes sales mais toujours colorées...des fez rouges dans le soleil ou des turbans magnifiques, des types d’arabes, de juifs & de turcs autant qu’on en veut & surtout ça: du soleil du soleil éblouissant qui embellit même le plus pauvre bourricot ou les gamins qui jouent dans les rues assis par terre en se grattant les pieds.


A l’extrémité des rues de l’eau: bleu bleu bleu & les immenses voiles du lac Manzalé que vous avez déjà vus en photos, c’est très pittoresque.
On revient par une grande allée planté de vernis du japon& l’on passe la Mosquée pour entrer enfin dans le grand et nouveau quartier neuf Européen. C’est par là que l’on trouve a se loger. On y construit sans arrêt & ce sera assez joli.

C’est toujours plat hélas, mais ce sont de grandes rues ou de grandes avenues de palmiers avec de belles maisons de pierre rose, sur lequelles grimpent des fleurs & en particulier des Bougainvilliers violets évêques de toutes beautés.
MJ va être toute épatée car je lui ai gardé la surprise de la vue de notre appartement nous dominons le jardin de l’évêque qui est plein de fleurs, au delà le Bd de la Plage qui est planté de palmiers dattiers & nous voyons partout la mer, ce qui est un tableau inlassable!...»

 


François Begouën Demeaux ; Cadre Arpenteur  de la compagnie du Canal
 samedi 13 novembre 1930  - Port Saïd  



**

 

Capture d’écran 2013-10-18 à 19

 

"Aperire terram gentibus "

"Ouvrir la terre aux nations " tel était la devise inscrite sur le socle de la statue de ferdinand de Lesseps réalisé par Emmanuel Fremiet . Haute de 6m 80 elle culminanit sur son piedestal à 10m50  sur la jetée ouest de Port Saïd face à la mer et aux navires stationnant dans le port de haute eaux .

Inaugurée le 17 novembre 1899, elle était le monument  repère de Port Saïd et point de promenade face au large .

020032


En 1956 comme bon nombre de monuments anglais et français, la statue fut deboulonnée et martelée.

Son socle vide et triste ne regarde plus la mer , la côte avancant, la barrière des constructions du nouveau front de mer ayant à jamais changé les perpectives.

.EGYPTE-CANAL-DE-SUEZ-PORT-SAID-L
La statue à la demande des autorités égyptiennes a été restaurée en 1989 par l'Institut Français d’Archéologie Orientale avec le soutien du ministère des Affaires Etrangères.
Elle est depuis exposée ( ou plutôt déposée) dans  les jardins l’Arsenal.

Reviendra-t-elle sur son socle ou est-ce encore une insulte colonialiste?

1 34

Une copie de 2 mètres (réduction d’un quart ) fondue par Barbedienne est visible à Versailles boulevard de la République une autre plus réduite en bronze est présentée au Musée d’Orsay .


Les gens du Canal qui ont connu cet art de vivre constitue une petite confrérie pleine de souvenirs et d’anecdoctes.
Les occidentaux en partant ont abandonnés beaucoup de biens personnels ainsi que la communauté juive présente depuis vingt siècles  et forte de 700 000 personnes spoliés de leur biens par la république Nassérienne.
Les "Perles" sont orphelinnes et comme les alluvions du Nil déplacant l’ancien front de mer, les constructions anarchiques du fonctionnalisme des années 60 70 ont écrasé les riantes créations ordonnées sous l’hubris des mégapoles ..

Port Saïd a aujourd’hui plus de cinq cent mille habitants et son patrimoine est très menacé.

Egypt's threatened heritage: Port Said's history breathes its last - Heritage - Ahram Online

 

 

La plus part des photographies présentées ici proviennent d'un excellent ouvrage de l'Institut Français d'Archéologie Orientale (IFAO)

intitulé " Port Saïd Architecture des XIX eme et XX eme siècle "

Texte de Marie Laure Crosnier Leconte , Gamal Ghitani et Naguib Amin.

Photographies de Raymond Collet  Armand de Boitesselin

que l'on pourra aisément se procurer  ICI