pppppp

La ville de Rennes rend  hommage jusqu'au 3 janvier 2010 à l'un des maîtres mosaïstes les plus talentueux de l'entre deux guerre. Le musée de Bretagne présente une exposition rétrospective du travail de l'atelier Odorico .

Les frères Odorico originaire  du Frioul s'installèrent à Rennes en  1883 . Leurs productions connurent un immense succès grâce à leur procédé de pose par inversion. les créations d'Isidore Odorico figurent parmi les joyaux de l'Art Déco. la multiplicité des motifs pour toute destination dans un style personnel qui trouve sa place dans l'art européen du début du siècle, font de lui un créateur à part entière pourvu d'une immense production. Rennes, Nantes, Angers, Laval, Saint Brieuc ..Tout l'ouest de la France se trouve enrichie d'un patrimoine exceptionnel .Les mosaïstes de l'atelier Odorico travaillèrent pour de très nombreuses réalisations architecturales aussi bien publiques que privées qui aujourd'hui sont regardés comme des joyaux artistiques à protéger.

"La tenue de cette exposition en Bretagne est un symbole : elle consacre la valeur d'un patrimoine culturel exceptionnel, familier mais souvent méconnu, synonyme d'intégration réussie et d'excellence artistique.
Aujourd'hui, les dommages de la pollution et de la promotion immobilière mettent en jeu la survivance de cet héritage régional. Accessible à tous les publics et tous les âges, l'exposition vise à favoriser son appropriation par le plus grand nombre afin de soutenir l'effort nécessaire de conservation" le catalogue comme le site de l'exposition nous dit sans fioriture que ses trésors sont toujours en danger malgré une tardive reconnaissance.

Les ateliers Odorico cessèrent leurs activités en 1978 .Victime de la mosaïque industrielle, du linoléum, du carrelage bon marché en kit ainsi que du goût pseudo moderniste minimaliste. Un fond Odorico de 998 dessins et aquarelles fut créé au Musée de Bretagne avec les archives décorative de l'atelier.

piscllll

Les fastueuses réalisations comme la piscine Saint George de Rennes ne sont toujours pas protégé par les Monuments Historiques d'où les multiples transformations qui ont dénaturé le concept des Bains hygiénistes de 1926. La piscine du Balnéum de Dinard de 1928  fut démolie sans états d'âme, sans conscience du patrimoine perdu. 

Les décors de la propre façade des Ateliers Odorico Frères 16 18 de la rue de Léon à Rennes dont les cartons et aquarelles préparatoires sont connus et conservés, ont été malheureusement perdu .

En témoigne la "réhabilitation" récente de l'immeuble .

  Image_2

Image_4

Image_10

Aquarelle de la façade. Notez la cohérence du dessin des huisseries.

La façade des anciens magasins Valton de la rue d'Autrain à Rennes ont été remis à l'honneur ,le purgatoire semble terminé. Les couleurs des céramiques ont retrouvées leurs éclats.

morice_facade IMGP0068

La maison Bleue  boulevard Foch à Angers.

Image_12   Image_13

  Cette maison est un immeuble imposant qui présente pour ceux qui lèvent la tête, un décor de nuit étoilé aztéquoïde à la Van Gogh . Le bâtiment est heureusement classé..

Image_14Image_15

Décor extérieur de façade comme les décors intérieurs .

Image_17   Image_18

Les décors de l'École Supérieure d'Aviation d'Angers sont actuellement sauvés alors que ce bâtiments des années trente était à l'abandon taggé et détruit ..ruine pathétique près de l'aéroport d'Avrillé. 

Le palais du Commerce de Rennes qui abritait initialement l'hôtel des Postes et des Télégraphes ainsi que l'école régionale des Beaux-arts a été construit de 1886 à 1896.

Image_21

En 1931, l'atelier Odorico réalise l'ensemble des mosaïques ,énorme et magnifique travail. En 1993, la poste fait l'objet de travaux de rénovation et à cette occasion, quelques mosaïques d'Odorico sont découvertes. C'est l'atelier Sinopia du Mans dirigé par Mr Hubert Philippe qui est chargé de les restaurer.

Les fantastiques bains  du château de Marson  à Rou-Marson dans le Maine et Loire, furent construit en 1927. Cette exceptionnelle piscine, inspirée de l'architecture thermale antique et de la colonnade en hémicycle d' Hardouin-Mansart à Versailles est l'oeuvre de l'architecte saumurois Pierre-Jean-Victor Brunel.Une intrépide restauration permit de conserver le lieu dans son aspect originel.

Image_20  Image_19

Les mosaïques d'Odorico qui couvrent les murs et colonnes sont d'une liberté sans pareille dans l'organisation des tesselles de smaltes (pâtes de verre) , émaux de briare, grès-cérame ou granito.

Les décors intérieurs de l'hôtel d'Anjou à Angers(1 boulevard Foch) sont à rapprocher des créations du Ver Sacrum de Vienne .

Image_16Image_23

Cette bonne ville d'Angers peut s'enorgueillir d'avoir un ensemble unique de mosaïque; chef d'oeuvre du patrimoine national malheureusement peu connu des touristes.

Image_24Image_25

Le site des "mosaïques à l'ouest" vous fournira des informations plus détaillés sur les innombrables réalisations d'Isidore Odorico.

41484476